Lifting visage en Tunisie : le bon choix pour un rajeunissement durable

Le lifting du visage en Tunisie est une opération de la chirurgie esthétique qui permet de corriger sur le visage et le cou, les effets du vieillissement. Il existe plusieurs types de lifting qui peuvent de manière localisée ou bien étendue, permettre de rectifier les différentes disgrâces qui apparaissent sur le visage avec l’âge.

De manière générale, on parle de lifting cervico-facial pour désigner l’action de correction chirurgicale pratiquée sur le cou ainsi que sur le visage. Cette opération prend en compte aussi bien la correction des tempes que des bajoues.

Quels sont les objectifs du lifting cervico-facial en Tunisie ?

Avec le temps, il est possible d’assister au relâchement et à l’affaissement du visage, notamment des tissus cutanés et musculaires qui le constituent. Cet affaissement concerne particulièrement la région des joues, des bajoues, de l’ovale du visage ainsi que les sourcils. L’autre défaut principal du visage peut concerner les excès ou les insuffisances de graisse, qui dans ce cas nécessiteront soit une liposuccion du visage soit un lipofilling du visage, pour dans un cas extraire les excédents graisseux ou dans l’autre combler le visage. L’objectif global étant de permettre un rajeunissement du visage. C’est pourquoi l’on considère que le lifting du visage permet de le rajeunir d’une dizaine d’années.

Quel est le principe du lifting du visage en Tunisie?

Pour corriger le relâchement du visage, le chirurgien procèdera à une remise en tension des tissus musculaires. Ensuite, en fonction des nouveaux galbes, la peau est redrapée. Lorsque ce redrapage de la peau se fait dans le respect des règles de l’art, c’est-à-dire sans excès, le résultat du lifting du visage est naturel. Une lipoaspiration peut être nécessaire si jamais il y a une infiltration des graisses sous la peau. De même qu’une greffe autologue de graisse peut intervenir si jamais il s’agit d’une perte des volumes du visage.

Cette correction des imperfections du visage ne concernent en aucun cas des rides comme les rides d’expression, de la patte d’oie ou les rides péri-buccales. Seules les rides profondes peuvent subir une modification sans s’estomper complètement du fait de la tension exercée sur la peau.

Les principales incisions du lifting du visage sont principalement localisées dans les cheveux, au niveau du pourtour des oreilles. Par conséquent, les cicatrices du lifting cervico-facial sont invisibles.

Le lifting du visage est indiqué aussi en prévention du vieillissement. Il est possible donc de le faire entre 40 et 45 ans.

Par ailleurs, le lifting du visage peut être associé à une blépharoplastie pour corriger les paupières tombantes, de même qu’un lifting temporal peut être envisagé pour corriger la patte d’oie ; le lifting frontal quant à lui va permettre de corriger les rides du front ; de même qu’il est possible d’envisager dans ce temps opératoires des interventions de la médecine esthétique du visage comme l’injection d’acide hyaluronique, la dermabrasion, le peeling du visage ou même une injection de Botox.

Quel est le déroulement de la plastie du visage en Tunisie ?

Le lifting cervico-facial est réalisé sous anesthésie générale ou sous anesthésie locale. Le choix de la technique chirurgical du lifting du visage dépend essentiellement de chaque plasticien. Néanmoins, la démarche chirurgicale reste la même :

  • Une incision dissimulée dans le pourtour des oreilles ou dans les cheveux. Grâce à ces incisions, le chirurgien va décoller les tissus sous-cutanés. L’étendue du décollement de la peau dépend essentiellement du degré du relâchement.

  • Une remise en tension du plan musculaire et aponévrotique est alors réalisée. Celle-ci doit être précise. Elle permet de corriger l’affaissement en profondeur, tout en gardant l’aspect naturel du visage.

  • S’il existe des graisses localisées, le chirurgien procédera à une lipoaspiration ou à contrario à une lipostructure du visage.

  • Après le redrapage de la peau, les excès cutanés sont reséqués, puis la peau résiduelle suturée.

  • A la fin de l’intervention, un pansement est réalisé autour de la tête.

Quelles sont les suites opératoires du lifting facial  ?

Après un lifting du visage, le patient peut sortir le jour même ou un jour après l’opération. La semaine suivant l’intervention, il est conseillé au patient d’éviter toute activité violente, et surtout de bien se reposer.

En cas d’apparition d’œdèmes ou d’ecchymoses, il est recommandé au patient de ne surtout pas s’inquiéter. Les ecchymoses apparaissent surtout au niveau du cou et du menton. Il est aussi possible d’éprouver des douleurs légères ou des sensations désagréables au niveau du cou ou des oreilles. Pour les douleurs, la prise d’antalgiques permet de les soulager. Les ecchymoses et œdème disparaissent après 2 semaines.

1 mois après l’intervention, les zones décollées présentent encore une induration légère. La sensibilité des joues et des oreilles n’est effective qu’après quelques mois.

Quel est le résultat d’un lifting du visage en Tunisie ?

Pour ce qui est du résultat du lifting cervico-facial, il apparaît après 1 ou 3 mois selon l’importance de l’opération. Néanmoins, il faut attendre vers le 6ème mois pour que les cicatrices s’atténuent. Le rajeunissement du visage est alors effectif. Le visage est plus détendu et plus rafraîchi. Une autre intervention de lifting du visage peut être envisagée après une dizaine d’années, parce que l’intervention n’empêche en aucun cas le vieillissement.

Y a-t-il des complications ?

Comme toute autre intervention de chirurgie esthétique en Tunisie, le lifting du visage présente des risques qu’il faut tenir en compte. Parmi ceux-ci, l’o citera éventuellement les risques liés à l’anesthésie ou les risques liés à la chirurgie.

Une discussion avec l’anesthésiste permettra d’expliquer au patient quels sont les différentes complications anesthésiques auxquelles il faudra s’attendre.
La compétence du chirurgien quant à elle, permet de minimiser les complications chirurgicales du lifting du visage en Tunisie. On peut évoquer les cas d’hématome, de nécrose cutanée, les cas d’infection ou de lésions nerveuses, les cicatrices hypertrophiques ou les cicatrices chéloïdes, sans oublier les cas d’imperfections de résultats pouvant nécessiter une ré-intervention chirurgicale afin de corriger les défauts comme un visage trop tiré ou même des cicatrices visibles pouvant exiger alors une chirurgie de retouche.