Réduction mammaire en Tunisie : traitement de l’hypertrophie des seins en toute confidentialité

La réduction mammaire en Tunisie ou mammoplastie de réduction est la chirurgie esthétique de correction de l’hypertrophie mammaire. C’est une intervention de la chirurgie mammaire qui permet de décharger la femme d’un « poids énorme » – celui des seins – physiquement et psychologiquement insupportable.

Les caractéristiques de l’hypertrophie des seins

L’hypertrophie mammaire se caractérise par des seins volumineux, c’est-à-dire par une très forte poitrine. Mais ces seins excessivement gros peuvent être marqués par une autre disgrâce qui est l’affaissement de la poitrine, en raison de ce volume mammaire excessif qui provoque le relâchement des tissus mammaires et occasionne ainsi une ptose des seins associée à l’hypertrophie. La chirurgie de réduction de l’hypertrophie mammaire devrait donc intégrer dans le même temps, un lifting des seins pour corriger la ptose, pour un meilleur résultat qui est une plus belle poitrine.

Car les seins chez la femme ont plusieurs fonctions. Ils ont non seulement une fonction de maternité, mais ils sont aussi un symbole érotique, de même qu’ils incarnent la beauté féminine. Une femme avec de très gros seins, automatiquement devrait se sentir moins femme, moins belle que les autres. D’où le recours à la chirurgie de réduction mammaire.

Compte tenu du fait que l’hypertrophie mammaire est une malformation des seins qui peut être congénitale, que par conséquent certaines adolescentes doivent connaître les frustrations d’une poitrine volumineuse dès leur puberté, il est possible de réaliser une plastie de réduction mammaire une fois la croissance mammaire terminée pour ces cas.

La chirurgie de réduction des seins n’empêchant à terme ni la grossesse ni l’allaitement, il est conseillé cependant d’être plus prudent, et de n’envisager l’un ou l’autre seulement 6 mois après l’intervention.

Objectifs et principes de la mammoplastie de réduction

La chirurgie de réduction des seins vise à diminuer le volume des seins, à corriger l’affaissement des seins ou ptose mammaire, et de corriger le cas échéant une asymétrie mammaire qui peut être associée. Il s’agit donc de réduire, ascensionner, symétriser et remodeler la poitrine dans l’objectif d’avoir des seins plus harmonieux et qui soient proportionnels à la silhouette de la patiente.

Pour ce faire, le chirurgien devra procéder à une ablation des tissus mammaires excédentaires, mais en veillant à conserver une poitrine suffisante tant sur le plan morphologique que sur celui des désirs de la patiente. Le volume restant après cette résection est ensuite ascensionné, remodelé après l’avoir concentré.

La suppression du tissu cutané excédentaire permet de produire des seins plus fermes, ayant un nouveau galbe. La localisation des cicatrices ultérieurement indique les sutures qui ont été réalisées au cours de cette intervention.

La cicatrice d’une mammoplastie de réduction est généralement une cicatrice en T inversé ou en forme d’ancre marine qui comprend : une cicatrice autour de l’aréole dite cicatrice péri-aréolaire ; une cicatrice verticale qui se prolonge du pôle inférieur de l’aréole au pli sous-mammaire et une cicatrice horizontale dissimulée dans le sillon sous-mammaire.  Seule l’importance de l’hypertrophie et de la ptose détermine la longueur de la cicatrice d’une réduction des glandes mammaires.

Déroulement de l’intervention

Pour réaliser une plastie de réduction mammaire en Tunisie, le chirurgien procède préalablement à un dessin à l’endroit où se trouvent l’aréole et le sillon sous-mammaire. Ensuite il dessine la quantité de peau qui doit être retirée de chaque sein de manière à ce que la peau résiduelle donne des seins symétriques. La plastie de réduction des seins peut durer en moyenne 2h.  En rappelant  qu’en cas de retrait d’une partie de la glande mammaire, celle-ci est envoyée dans un laboratoire pour une analyse mammographique.

Déroulement des suites opératoires

Un traitement antalgique pourra être nécessaire au patient pour calmer les douleurs légères que l’on peut éprouver après une chirurgie de réduction mammaire. Un autre pansement est nécessaire dès le lendemain de l’opération, pour remplacer le pansement modelant d’après-opération et surtout pour retirer les drains.

Après une mammoplastie de réduction il est possible d’éprouver une tension des seins. L’intervention exige une période de convalescence et d’arrêt de travail d’une dizaine de jours au plus. Il est probable qu’ils apparaissent des ecchymoses et un œdème sur les seins opérés. Leur résorption se fera en moyenne 2 semaines après.

Le retrait des fils de suture et du pansement se fait après 8 jours. Pour assurer une meilleure contention, le patient doit porter un soutien-gorge quotidiennement (nuit et jour) pendant 1 mois.

Résultats et complications d’une réduction mammaire

Le résultat d’une réduction mammaire en Tunisie est appréciable dès le 3ème mois et définitif vers le 6ème.  Il peut exister cependant des imperfections de résultats, notamment une cicatrice anormale dont la correction peut se faire après 1 an tout au plus.

Les complications quant à elles renvoient aux accidents thromboemboliques, les infections, les hématomes, une perte passagère de la sensibilité des seins, etc.